Découvrez la nouvelle oeuvre de Véronique Béland, dont vous connaissez déjà « As We Are Blind » et « Mécanique d’évaporation des rêves ».

« HAUNTED TELEGRAPH : POUR UN IMAGINAIRE SONORE DE L’AU-DELÀ »
Installation sonore et générative (travail en cours)

Connecté à des capteurs permettant d’élargir le seuil de la perception humaine, le récepteur d’un télégraphe à aiguilles s’active suivant les variations puisées dans son environnement immédiat : une démarche qui consiste en l’entraînement d’une intelligence artificielle à analyser des vibrations imperceptibles à notre échelle, provenant notamment d’ondes électromagnétiques présentes au sein de l’environnement sous différentes formes (naturelles ou non) pour y détecter du sens – paroles, mots, phrases, phonèmes, etc.

Face à ce dispositif, le spectateur est invité dans un premier temps à écouter la transposition en fréquences audibles du matériel analysé par le réseau de neurones : une sorte de bruit blanc évoluant au rythme de ses fluctuations et dont les modulations rappellent parfois les formants de la voix. Lorsque des occurrences sont trouvées, le spectateur voit le télégraphe s’activer pour lui transmettre un message venu d’une autre dimension – compréhensible ou non.
Toute l’activité de la machine est consignée sur des rouleaux de papier imprimés en temps réel, une sorte de journal de bord permettant au spectateur de consulter les archives des messages reçus de cet au-delà hypothétique.

Si nous semblons prisonniers de l’illusion d’un monde unique, cette installation générative tente de révéler l’imaginaire d’autres mondes possibles, parallèles ou sous-jacents à celui-ci, en s’appuyant sur les promesses technologiques du futur pour permettre une nouvelle lecture du présent.

A venir :

« À L’ÉCOUTE DE L’INVISIBLE »
Atelier d’écoute et de création sonore

Les participants seront invités à manipuler les outils de captation sonore conçus spécifiquement pour l’installation Haunted Telegraph, en cours de création au Fablab des Usines.
Ils pourront ainsi rendre audible différentes activités électromagnétiques présentes dans l’espace – des vibrations qui existent sans toutefois qu’on puisse les voir, les entendre ou les ressentir.
Par le détournement d’une démarche scientifique mise au service de l’art, ils seront amenés à explorer ces phénomènes intangibles et à porter leur attention sur la densité du vide et du silence.

Création réalisée en coproduction avec la plateforme Chroniques, soutenue par le Conseil régional de la Région Sud et la Ville de Marseille et l’Institut Français à Paris, coordonnée par Seconde Nature et ZINC.

Programmation informatique – traitement sonore : Alexandre Burton –Artificiel
Programmation informatique – intelligence artificielle (deeplearning) : Léo Dubus
Conception capteurs et antennes : FabLab Les Usines

Mécanisation télégraphe : FabLab Les Usines
Coordination scénographie et interaction : FabLab Les Usines